lutte-biologique

Les cultures maraichères occupent une place importante pour l’alimentation humaine et contribuent significativement aux revenus des familles en Afrique de l’Ouest, mais leur production est confrontée à une pression des bioagresseurs qui limite leur productivité.

Les plantes pesticides peuvent être une alternative prometteuse pour la gestion des bioagresseurs des cultures maraichères. Cependant, la plupart d’entre elles ne sont pas cultivées. Explorer les capacités biocides de plantes d’intérêt comme le genre Ocimum, connu pour ses usages thérapeutique, médicinal et alimentaire pourrait être intéressant pour le producteur.

Plantes-pesticides-et-protection-des-cultures-maraichères-en-Afrique-de-l’Ouest

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici