Une petite ferme au milieu de la savane

C’est une ferme qui se mérite. Logée au milieu de la savane, à une vingtaine de kilomètres de la ville de Bobo Dioulasso au Burkina Faso, il ne faut pas avoir peur des pistes sinueuses et de la chaleur pour découvrir le ranch Wendbenedo créée par Pierre et Daniela en 2014. En partenariat avec le village de Kotédougou, l’association s’est vu remettre 19 ha pour y porter un projet agricole. Le pari est risqué: la terre rocailleuse et sèche n’est pas propice à un projet agricole. Sans se décourager, le couple décide tout de même de s’y installer. Après avoir construit (avec les pierres d’une carrière sur leur terrain) une petite case pour stocker le matériel agricole, ainsi que des enclos pour d’ores et déjà accueillir quelques animaux, c’est la qualité du sol, pièce maitresse de la performance d’une exploitation agricole, que Pierre et Daniela s’évertuent à améliorer. Avec pour réelle volonté de disposer d’une alimentation saine et respectueuse de l’environnement, le couple décide de s’orienter vers la permaculture. Une première au Burkina Faso. L’enjeu est grand : prouver aux agriculteurs du village, que l’agriculture chimique n’est pas adaptée aux milieux des savanes et que seules des techniques qui sont capables de régénérer le sol en matière organique peuvent rendre l’agriculture paysanne davantage productive.

Permaculture-en-savane-.-Wêndbenedo-Ranch.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici