femmes agriculture afrique

En moyenne, quatre femmes sur cinq dépendent de l’agriculture pour leur subsistance dans les pays ACP. A tâches égales, elles gagnent pourtant moins que les hommes et leurs droits à la propriété foncière et immobilière sont plus limités. Elles ont aussi bien moins de possibilités d’opportunités rémunératrices dans l’agribusiness car elles n’ont généralement pas les compétences, les connaissances, les fonds et l’accès aux services nécessaires pour se lancer. Toutefois, l’impact multiplicateur de l’augmentation des revenus des femmes est particulièrement positif car celles qui en bénéficient consacrent généralement une bien plus grande partie de leurs revenus à l’alimentation, à la santé, à l’habillement et à l’éducation de leurs enfants que les hommes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici