Légumineuses et graminées couvre-sol et fourragères tropicales

0
216

Dans les régions les plus densément peuplées de la zone de savanes soudano-guinéennes, l’occupation de l’espace à des fins agricoles est pratiquement arrivée à saturation : l ‘expansion des terroirs cultivés s’est faite au détriment de l’aire pastorale alors que, simultanément, les effectifs de cheptel augmentaient de façon très sensible.

Les principales conséquences de cette évolution ont été :

– une intensification agricole avec passage progressif à un système de culture continue (moyennant une fertilisation minimale) ou, du moins, réduction notable de la durée des jachères ;

– une augmentation de la charge animale sur tous les pâturages disponibles, dont les jachères, avec surexploitation de ces parcours et diminution du disponible fourrager ;

– une baisse de fertilité du sol, du fait de la sur-exploitation tant agricole que pastorale et donc de la disparition des formations de graminées pérennes, indispensables à la reconstitution de l’horizon humifère.

Dans ces conditions, l’impératif de maintien de la productivité du cheptel ne peut être respecté que par l’intensification de la production herbacée, en développant les cultures fourragères.

Plantes_couvre-sol_et_fourrageres_tropicales

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here