micro jardin afrique africa micro garden.

À Thiès, les familles disposent souvent de larges cours dans leur maison. Les valoriser sous la forme de jardins horticoles permet aux femmes confrontées à la pauvreté et au chômage de produire des légumes, des fruits et des plantes aromatiques.

Elles le font pour l’autoconsommation et la vente en circuit court. Cette innovation a été largement suscitée par le constat que nous faisions en tant que relais de sensibilisation en santé et nutrition communautaire:la faible consommation de légumes, en particulier chez les citadins et les personnes vulnérables, comme les femmes enceintes et les personnes âgées,a de graves conséquences sur leur santé.

Le micro jardinage garantit l’accès de tous à une alimentation de qualité, issue de l’agriculture saine et durable. La micro agriculture enrichit le bol alimentaire sans peser sur le budget des familles. Pour améliorer la qualité nutritionnelle, quelques carottes de plus ou des épinards pour l’apport en fer ne sont pas négligeables !

LE-BOOM-DE-LA-MICROAGRICULTURE-URBAINE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici