taille du manguier

Les producteurs doivent donc faire face à des demandes de plus en plus exigeantes de la part des consommateurs et des pouvoirs publics en termes de santé, de qualité et d’environnement tout en devant produire plus.

En plus de ces exigences, les producteurs de mangues sont confrontés à de nombreux défis agronomiques. D’une part, les irrégularités de production rendent la commercialisation des fruits difficile avec des risques de perdre les marchés les années de faible production.

De plus, leur revenu est incertain chaque année.D’autre part les bioagresseurs impactent les rendements et la qualité de la mangue. Le problème est amplifié par les asynchronismes inter et intra-arbres, définis par la présence d’un stade phénologique particulier à différentes périodes au sein d’un arbre ou entre les arbres d’un verger,qui demandent l’utilisation de produits phytosanitaires sur de plus longues périodes (Normand et al., 2011).

Afin de répondre à la demande des consommateurs et des pouvoirs publics tout en faisant face aux problèmes agronomiques, il est donc important de redéfinir les pratiques agricoles du manguier.

La taille est une pratique culturale courante en arboriculture. Pourtant ses effets sur le rendement sont variables et peu prévisibles. Dans cette thèse, nous proposons d’étudier les effets de la taille sur la croissance végétative et la reproduction du manguier (Mangifera indica L.), a l’échelle de l’axe et de l’arbre, afin de mieux comprendre comment s’élabore le rendement suite a la taille.

taille manguier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici