Effet de la poudre de Moringa oleifera sur la qualité des œufs de poule

0
328
poudre moringa

Les plantes médicinales présentent des qualités nutritives exceptionnelles dans l’amélioration des performances de production des animaux. La présente étude a pour objectif d’évaluer les effets de la poudre de feuilles de Moringa oleifera sur les qualités physiques, externe et interne des œufs de poule pondeuse ISA Brown élevées au sol dans la Commune d’Abomey-Calavi en République du Bénin.

Ainsi, deux cent cinquante (250) poules pondeuses âgées de 23 semaines ont été réparties en cinq (05) groupes et nourries avec des rations contenant respectivement 0, 5, 10, 15 et 20% de poudre de feuilles de Moringa oleifera. Un total de cinq (05) œufs du jour ont été prélevés au hasard dans chaque groupe pour l’analyse des qualités, physique, externe et interne.

Il ressort de cette étude que la poudre de feuilles de Moringa oleifera améliore la proportion de la coquille (p<0,01) et augmente l’index de la coquille (p<0,001). Quant à la qualité interne des œufs, la poudre de feuilles de Moringa. oleifera améliore la coloration du jaune d’œuf (p<0,05) avec la meilleure coloration au taux de 20% d’incorporation dans l’aliment.

Ainsi, la poudre de feuilles de Moringa oleifera améliore la qualité de la coquille et la coloration du jaune d’œuf à raison d’une incorporation 20% de poudre de Moringa oleifera dans l’aliment ingéré.

En dehors de la proportion de la coquille et de l’index de la coquille sur lesquels la poudre de feuilles de M. oleiferaa eu un effet respectivement hautement et très hautement significatif, la qualité physique externe des œufs semble ne subir aucune influence de la part de la poudre de M. oleifera.

En ce qui concerne la qualité interne des œufs, les feuilles de M. oleifera n’ont d’effet significatif que sur la coloration du jaune d’œufs. A un taux de 20% d’incorporation dans l’aliment des poules pondeuses ISA Brown, la poudre de feuilles de M. oleifera améliore de façon significative les qualités, physique, externe et interne des œufs, particulièrement la coloration du jaune d’œufs, la proportion et l’index de la coquille.

Revue Internationale des Sciences Appliquées
J.S. ADOUKO*, B.O.M. KOUTONIN, A.S.S. SOHA, F.O.H. OHOUKO, T.J. DOUGNON. Unité de Recherche en Microbiologie Appliquée et Pharmacologie des Substances Naturelles, Université d’Abomey-Calavi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here