arrosage-goutte-a-goutte-irrigation

L’absence de pression de l’eau «non reliée au réseau publique» est un inconvénient majeur. Pour les très petites surfaces, cela ne pose pas trop de problèmes, de remplir un seau ou un arrosoir au robinet d’une cuve, dans un bac ou un puits. Au-delà il faut s’équiper d’une pompe de pression thermique ou électrique capable d’envoyer l’eau dans les tuyaux avec suffisamment de débit et de pression. Ces solutions ne sont pas toujours très heureuses : bruit, fragilité, impossibilité de réparer, dépendance à une source d’énergie, renouvellement coûteux. En utilisant la gravité, c’est à dire en stockant l’eau en hauteur (châteaux d’eau, 1 m = 0,1 bar), on peut créer la pression nécessaire sans machine ou bien cela permet de réduire la puissance de celle-ci donc son coût.

Eau_de_pluie_et_irrigation_gravite_tres_basse_pression

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici