Adaptation de l’agriculture sahélienne aux changements climatiques

0
123
Adaptation de l’agriculture sahelienneaux changements climatique
Importance du risque de production dans le contexte sahélien
L’agriculture des pays sahéliens est en majorité pluviale et, par conséquent, très dépendante des conditions pluviométriques. L’eau conditionne et explique environ 50 % des fluctuations de la productivité et des potentialités agricoles des pays sahéliens.
L’essentiel de l’évolution des rendements des cultures de mil, maïs et sorgho est lié à la disponibilité de l’eau.
nous décrivons de manière formelle le comportement d’optimisation de l’agriculteur en univers incertain. Nous observerons une petite exploitation agricole représentative de la zone sahélienne du Burkina faisant face au risque de production. L’exploitation agricole est composée de 9 individus et dispose en moyenne d’un troupeau de 4 petits ruminants (ovins et caprins), d’une dizaine de volaille et d’une surface agricole utile d’environ 2,9 hectares. L’équipement agricole reste très sommaire et se limite a quelques outils manuels.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here