newsletter afrique africa

1. L’e-mail est une conversation

Le courrier électronique ne doit jamais être utilisé dans le seul but de vendre. Si vous n’envoyez des courriels à vos clients que lorsque vous avez quelque chose à vendre, vous les incitez à vous ignorer. Considérez le E-mail comme un message texte.
Si vous vendez du lait cru, vous pouvez envoyer un SMS à un ami pour lui dire : “Le lait est prêt à être ramassé ! On se voit en arrivant.” Ça a l’air simple et amical, non ?
Parlez pendant que vous écrivez, cela permet une relation forte entre votre discours spontané (verbal) et votre expression écrite. Le E-mail ne devrait jamais être ennuyeux ou rigide.
Imaginez-vous assis dans fauteuil au salon ou sous le manguier avec un ami proche qui parle de votre exploitation. Lorsque vous écrivez ainsi, la vente sera plus rapide et plus facile.
Facebook et Instagram ne remplaceront JAMAIS le courriel. Les médias sociaux devraient être utilisés comme un outil pour rencontrer de nouveaux clients et entamer la conversation.

2. Les courriels sont cohérents

Lorsque vous envoyez des courriels de façon régulière, vous vous rappelez à l’esprit de vos interlocuteurs et c’est très important quand il s’agit de la psychologie d’achat des clients.
Nous sommes bombardés de dizaines de messages chaque jour. Les clients ne se souviendront jamais de votre activité à moins que vous ne leur envoyiez des courriels régulièrement et que vous deveniez des familiers dans leurs esprits.
Lorsque vous postez sur Facebook ou Instagram, votre portée est très incohérente (et faible). Il n’est même pas certain qu’un de vos clients voit ce que vous publiez à moins que vous ne payiez Facebook ou Instagram pour mettre votre message devant votre public.
Mais lorsque vous envoyez un courriel, votre client le reçoit dans sa boîte de réception ! Et le coût est moins élevé, la plupart du temps, c’est même gratuit.
L’e-mail est le meilleur moyen pour vous de rester cohérent et en tête des préoccupations de vos clients. Plus vite vous l’adopterez, plus vite vous serez rentable.

3. Les courriels sont faciles à “transférer”.

Au début de mes journées de marketing, tout en bas de chaque e-mail, je dirais quelque chose comme : “Si vous connaissez quelqu’un qui s’intéresse au lait cru (ou aux salades bio) , veuillez lui faire suivre cet e-mail et égayez sa journée.”
Nous savons tous que le marketing de bouche à oreille est le marketing le plus efficace. C’est gratuit et permet d’établir un niveau de confiance élevé, presque immédiatement, lorsque vous êtes “recommandé” par votre famille et vos amis.
Demandez à vos clients de transmettre votre E-mail à leurs amis et à leurs familles qui pourraient également être intéressés par le bœuf nourri à l’herbe, le poulet biologique ou les fleurs fraîches.
Vous seriez surpris de l’efficacité de cette technique.

4. Les courriels écrasent les médias sociaux

Si vous avez été sur Facebook pendant un certain temps au cours des derniers mois/années, je suis sûr que vous avez remarqué la diminution des commentaires et des actions sur votre page d’affaires.
En 2010, la portée de Facebook était beaucoup plus élevée qu’elle ne l’est aujourd’hui. Aujourd’hui, Facebook est une plateforme “payer pour jouer” qui vous permettra d’obtenir des d’assez bons résultats si vous êtes prêt à payer.
EtInstagram ne fait pas mieux.
Donc, si vous essayez d’établir une base de clients avec Facebook, Instagram ou Pinterest, vous ne serez pas rentable de sitôt.
Le courrier électronique, c’est le Roi et ce, depuis de nombreuses années. Lorsque vous envoyez un courriel, les clients le reçoivent directement dans leur boîte de réception.
Il se peut que le E-mail atterrisse occasionnellement dans leur dossier spam, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne l’ont pas reçu. Alors que lorsque postez sur Facebook ou Instagram, plus de 90% de vos followers ou fans ne le verront JAMAIS, je ne parle même pas des autres… Les courriels écrasent les médias sociaux lorsqu’il s’agit de bâtir un auditoire.
Si vous ne prenez rien d’autre de ce billet de blog, rappelez-vous qu’une liste de courriel est la façon dont vous ferez de l’argent et deviendrez rentable. Commencez à créer une liste de diffusion dès aujourd’hui ou arrêtez-vous !

5. L’e-mail a un cycle de vie “éternel”

Saviez-vous qu’un message sur les médias sociaux a un cycle de vie d’environ 5 heures ? Twitter – encore plus court.
Lorsque vous envoyez un courriel, il reste dans la boîte de réception de quelqu’un pour toujours ou jusqu’à ce qu’il le supprime.
Les médias sociaux fonctionnent comme ceci… Vous postez sur Facebook. Personne ne le voit. Personne ne fait de commentaires. Le message disparaît du haut du fil d’actualités pour ne plus jamais être revu.
Quand vous postez sur Facebook, c’est hors de vue et enterré très rapidement. Lorsque vous envoyez un courriel à quelqu’un, il le voit dans sa boîte de réception et peut choisir de l’ouvrir à ce moment-là ou plus tard quand il aura plus de temps.
Ils ne retourneront JAMAIS sur Facebook pour creuser ou faire défiler Instagram pour trouver votre message.

6. E-mail vend n’importe quoi

Une fois que vous avez établi une relation de confiance avec les clients, vous pouvez passer directement à la vente.
Lorsque vous planifiez lese-mails à envoyer à vos clients, vous devez vous rappeler cette règle des 80/20 :
80% de vos e-mails ne doivent avoir aucun rapport avec la vente. Cela peut être n’importe quelle forme de contenu de valeur comme des recettes, des billets de blog, une histoire avec de jolies photos du veau né cette semaine.
Il est important que les clients n’aient pas l’impression d’être clients à tout moment. Comment vous sentez-vous quand quelqu’un vous envoie constamment des e-mails pour “acheter mes affaires” ? Vous les effacez, n’est-ce pas ?
Moi aussi.
Ensuite, une fois que vous avez gagné le droit de proposer vos produits, envoyez un e-mail de vente. Cela ne devrait jamais représenter plus de 20% de vos mails.
Et quand vous proposer vos produits, soyez direct. Ne tourne pas autour du pot et ne dites pas : “Si tu veux acheter, je serai sur le marché samedi pour prendre les commandes.”
Cette approche douce et passive ne fonctionnera jamais.
Soyez direct et clair. Jamais insistant. Par exemple, “Cliquez ici pour acheter un mouton” ou “Cliquez ici pour lire le billet du blog.”
C’est bien d’avoir une liste de vos produits sur votre site Web, mais sachez qu’une grande partie des ventes ne provienda PAS de votre site Web.
Les ventes augmenteront lorsque vous leur enverrez un courriel clair leur demandant d’ “Acheter maintenant”. C’est votre travail d’éduquer vos clients.
Proposer vos produits 20% du temps et si c’est fait correctement, je parie que vous serez satisfaits du résultat.
Beaucoup d’entre vous pensent : “Mes clients n’ouvrent pas les courriels. Ils préfèrent envoyer des SMS.”
Et c’est peut-être vrai (pour l’instant), mais la première fois que vous avez proposé vos produits par e-mail (et qu’un client aura raté une bonne affaire), je peux vous garantir qu’il ouvrira le prochain e-mail de votre part par crainte de laisser passer une autre bonne affaire.
Donnez-leur une raison d’ouvrir vos courriels ! Je vous promets que ça marche si vous êtes cohérent et stratégique.
Et l’email marketing fonctionne également dans tous les secteurs d’activité. Je l’ai fait moi-même pour être sûr que ça marche. L’email vendra tout ce que vous voudrez.
Laquelle des 6 leçons apprises allez-vous mettre en pratique aujourd’hui ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici